Source

"/>

Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

Rum&Code : une entreprise humaine

Qu’ont en commun un shawarma, l’expression #Shawilove et le domaine des technologies de l’information? Deux mots : Rum&Code, une start up shawiniganaise où création de logiciels rime avec NHL. Portrait d’une jeune entreprise qui n’a rien à envier aux plus établies.

Tout commence en 2016, lorsque Félix-Antoine Huard, Ian Bussières et Alexis Huard décident de se lancer en affaires autour de deux shawarmas et un pad thaï : « Je ne me doutais pas, en dévorant mes patates pleines de sauce à l’ail, que deux ans plus tard, je magasinerais des tapis sur Ikea avec ces gars-là et six autres Avengers, pour aller m’établir à l’Édifice Rum&Code », écrit Félix-Antoine sur le blogue de l’entreprise.

Ian et Alexis sont tous deux bacheliers en ingénierie logicielle, et Félix-Antoine détient une maîtrise en administration des affaires en gestion d’entreprises. Forts de leurs parcours, les trois comparses se retroussent les manches et débutent le travail, parce que, comme chacun sait, le secret de la réussite réside dans le dur labeur : « Une firme de Shawinigan était même prête à investir en nous, dans notre trio. C’est là qu’on a décidé de partir notre propre entreprise. On savait qu’on avait des forces complémentaires et qu’on pourrait aller loin ensemble. »

#Shawilove

Pourquoi Shawinigan? Félix-Antoine explique que c’est le corps de l’entreprise, la base de Rum&Code : « On est nés et on a grandi à #Shawilove. Ça allait de soi pour nous de rester et de redonner à notre communauté. Lorsque la ville a décidé de miser sur l’entrepreneuriat, les PME et les différents créneaux de développement, dont les technologies de l’information, on a senti qu’on pouvait contribuer au changement.  On voulait participer à ce renouveau économique, incarner ce mouvement en prenant part aux initiatives lancées par Shawinigan. Je pense qu’il y avait aussi une certaine audace de notre part. On voulait montrer que c’était possible de réussir, de monter une entreprise techno à Shawinigan. En plus, on ne va pas se mentir, avec notre réseau de contacts, il était plus facile pour nous de s’établir et de grandir à Shawinigan qu’ailleurs. »

Ce fort sentiment d’appartenance n’empêche toutefois pas Rum&Code de développer et entretenir des relations d’affaires au-delà de la Mauricie. « On a de très belles relations avec nos clients de Montréal et des environs. La distance ne freine en rien le développement des affaires et des projets, mais travailler avec des gens de Montréal, de Québec, de Sherbrooke, d’Ottawa ou de l’Abitibi nous force à avoir des processus solides et des méthodes de communication intégrées aux processus. Par exemple, nous travaillons actuellement avec l’entreprise CareerUp, qui a aussi des bureaux à San Francisco, Singapour et aux Philippines, et le travail de collaboration se déroule très bien. »

Et le nom de l’entreprise, lui? « On a opté pour Rum&Code, parce qu’il suffit d’un changement de lettres pour passer du 9 à 5 au 5 à 7. Ça représente bien le ton de notre entreprise. Ensuite, le rhum est une boisson festive qui se mélange avec tout, un peu comme nous : on aime la bonne entente, la collaboration, on aime être près de nos clients. »

Les Avengers du code

Douze Avengers créatifs composent l’équipe de Rum&Code. À l’image des célèbres personnages de Marvel, Félix-Antoine soutient que c’est la complémentarité entre ses douze membres qui fait la force de l’équipe, une équipe qui se comprend, s’entraide et surtout, crée main dans la main : « Il faut défaire le mythe du geek enfermé dans son sous-sol incapable de parler devant un public. Au contraire, pour écrire des logiciels, concevoir des interfaces, il faut être au meilleur de sa forme et travailler en équipe. On parle à nos collègues, nos clients, nos communautés en ligne, etc. »

Une partie de l’équipe de Rum&Code. De gauche à droite : Nicolas Boisvert, Sébastien Dégagné, Étienne Lacoursière, Philippe Samson, Marie-Lyne Doucet, Ian Bussières et Alexis Huard.

Il faut donc savoir communiquer, mais aussi savoir s’arrêter : « Il faut prendre des pauses. La créativité, ça part, ça vient. Ça ne se contrôle pas. C’est pour cette raison que nous avons proscrit le 9 à 5. » Chez Rum&Code, le traditionnel métro-boulot-dodo se traduit en programmation-divertissement-collaboration : « Notre personnalité a influencé notre culture d’entreprise. On voulait avoir un milieu de vie et non un milieu de travail, créé par et pour les travailleurs du domaine de l’informatique et des technologies. Les journées de travail sont construites selon les priorités du moment et les objectifs fixés. Entre deux mandats, on invite notre équipe à jouer une partie de NHL, à prendre un verre en fin de journée, à jaser, à avoir du plaisir, tout simplement. Parce que Rum&Code c’est aussi ça : du plaisir à la tonne! »

 

 

Visitez le site web de Rum&Code

Suivez Rum&Code sur Facebook, Twitter et Instagram