Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

MRC du Fjord-du-Saguenay

Grande comme un pays, la MRC du Fjord est considérée par plusieurs comme le terrain de jeux de Saguenay. De fait, son économie est basée sur la magnificence de ses paysages, sur ses charmes uniques et sur l'abondance de richesses naturelles.

La MRC du Fjord-du-Saguenay s’est d’abord développée grâce à l’industrie forestière. Elle a également été mêlée de près à la naissance de l’industrie de l’aluminium, époque où l’on a découvert le potentiel hydroélectrique des rivières. Accueillants, débrouillards et fiers, les 22 000 habitants de la MRC du Fjord ont su se réinventer sans cesse pour s’adapter aux aléas de l’économie. Une créativité qui porte fruit, puisque la région connaît aujourd’hui une forte croissance démographique.

Crédit photo : MRC du Fjord-du-Saguenay/Facebook

Tourisme

La MRC du Fjord, avec ses 43 000 km2, est un immense terrain de jeux. Elle compte à elle seule deux parcs nationaux classiques, soit celui des Monts-Valin et celui du Fjord-de-Saguenay, en plus du Parc marin du Saguenay-Lac-St-Jean. Attenant aux berges de plusieurs villages de la région, ce dernier offre la possibilité d’observer les baleines.

La luxuriante nature de la MRC attire chasseurs, pêcheurs et villégiateurs. Il s’y trouve pas moins d’une vingtaine de pourvoiries, une dizaine de zones d’exploitation contrôlées (ZEC) et plus de 4 000 chalets installés dans les territoires non-organisés (TNO) de la région. Pendant la saison estivale, des rivières propices à la pêche au saumon et à la truite de mer tentent les pêcheurs tandis que le Lac Kénogami s’offre aux randonneurs et le Cap à l’aigle, aux grimpeurs. Le sentier Notre-Dame Katapakan, petit « Compostelle » régional, propose un parcours de 215 km en pleine nature. En hiver, le sentier de motoneige Sommets du Fjord-du-Saguenay propose 175 km de piste au cœur des Monts-Valin.

La MRC du Fjord compte également deux des plus beaux villages du Québec. Sainte-Rose-du-Nord et L’Anse-St-Jean, sont en effet reconnus comme tel par l’Association des plus beaux villages du Québec. Toute cette beauté a-t-elle pour effet d’inspirer les artistes? Il y a lieu de le croire puisque les ateliers d’art y sont extrêmement nombreux,  renforçant par le fait même l’offre touristique.

Crédit photo : Sophie Gagnon-Bergeron

Agroalimentaire

Le tourisme s’est d’ailleurs largement bonifié et diversifié ces dernières années avec l’apparition de plusieurs produits régionaux. Chocolat artisanal, pleurotes, produits de boulange, cerf rouge, agneau, produits du bleuet, truite fumée, fruits et légumes bio, dont la célèbre gourgane, sont au nombre des délices locaux que l’on peut déguster sur place.

La Distillerie du Fjord, avec son gin KM12, a pour sa part réussi l’exploit de mettre la région en bouteille. À partir d’eau de source s’écoulant au pied des Monts-Valin et d’herbes provenant du territoire boréal, l’entreprise a développé un gin unique, qui s’est vu décerner la médaille d’or du San Francisco World Spirits Competition en 2017.

Dans ce même désir de mettre en valeur les herbes et épices boréales, Herboréal propose de son côté des produits cosmétiques et des tisanes intégrant l’herboristerie de la région.

Crédit photo : Simon-Pier Lemelin

Richesses naturelles

La MRC du Fjord compte également sur la présence de plusieurs entreprises liées aux richesses naturelles pour assurer sa vitalité économique. Niobec, à Saint-Honoré, extrait du ferroniobium, et Arianne Phosphate se joindra sous peu à l’industrie minière de la région, alors qu’elle s’établira au Lac à Paul pour y extraire du phosphate.

L’éolien marque aussi une partie du paysage, puisque le parc éolien de la Rivière-du-Moulin, le plus grand au Canada, a posté une partie de ses 175 éoliennes sur le territoire de la MRC.

Enfin, la forêt, qui a marqué le développement économique de la région dès le tout début, continue de fournir bon nombre d’emplois avec la présence de scieries et autres entreprises de transformation du bois, tantôt artisanales, tantôt à grande échelle.

À savoir

  • Les treize municipalités ne couvrent que 8% du territoire de la MRC du Fjord.
  • Le belvédère du Mille à l’Anse-St-Jean a ainsi été nommé parce que le panorama qu’on peut y observer a figuré sur les billets de 1 000 $ émis par la Banque du Canada de 1954 à 1992.

 

Lisez notre compte-rendu de la mission économique Montréal/Saguenay-Le Fjord

Visitez le site de la MRC du Fjord-du-Saguenay

Suivez la MRC du Fjord-du-Saguenay sur Facebook