Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

Kamouraska

Le Kamouraska est un territoire dynamique où les secteurs agroalimentaire, manufacturier et touristique brillent. Apprenez-en davantage sur cette région, sa démarche économique et ses occasions d’affaires.

Géographie et démographie

Le Kamouraska, porte d’entrée du Bas-Saint-Laurent située à moins d’une heure trente de la ville de Québec, est une région qui a su évoluer entre tradition et modernité. Ses ressources naturelles demeurent toutefois sa plus grande richesse, puisque ses industries agricole, manufacturière et touristique lui taillent une place de choix dans l’économique québécoise.

À savoir

Population : 21 213 citoyens (2014) répartis dans 17 municipalités, dont 76 % sont âgés de 25 ans et plus[1]

Superficie en terre ferme : 2 242 km2 (2016) [2]

Densité : 9,4 habitants/km2 [3]

Économie : 1 416 entreprises générant 10 185 emplois

Localisation : situé à seulement 126 km à l’est de Québec, à 367 km à l’est de Montréal, à 25 km à l’ouest de Rivière-du-Loup et à la lisière du Bas-Saint-Laurent et de l’Est du Québec

Crédit : Nicolas Gagnon

Atouts économiques et occasions d’affaires

Le Kamouraska est un territoire d’innovation, car de nombreuses entreprises reconnues s’y sont installées, notamment les Industries Desjardins, La Compagnie Normand, InovaWeld ou les Érablières des Alleghanys.

La région peut également se vanter de compter trois centres collégiaux de transfert de technologie, (Optique-photonique et OPTECH, Technologies écoénergétiques appliquées aux bâtiments et soudage au laser avec Solutions Novika et Bioproductions et produits forestiers non ligneux avec Biopterre), de Ruralys (un centre d’expertise et d’animation en patrimoine), d’une douzaine de centres d’expertise, de recherche et d’innovation, ou encore de parcs et de zones industrielles aux avantages incitatifs pour implanter de nouveaux projets, font de cette région un pôle de développement particulièrement attractif.

Crédit : Nicolas Gagnon

L’économie du Kamouraska repose principalement sur 3 secteurs :

  1. L’agriculture

Berceau de l’agroalimentaire depuis 1859, le Kamouraska bénéficie de cultures prospères. La région compte d’ailleurs la plus grande superficie cultivée ainsi que la plus forte densité d’unités animales par hectare de superficie de zone agricole au Bas-Saint-Laurent. On y trouve aussi de nombreuses entreprises dynamiques, dont le Centre de développement bioalimentaire du Québec, l’Institut de recherche agroalimentaire, et Inno-3B.

Le secteur compte 409 fermes qui, à elles seules, génèrent des revenus annuels cumulés de 103 millions de dollars. Une cinquantaine d’entreprises de transformation alimentaire œuvrent également dans le domaine, en plus de fournir de nombreux produits phares spécifiques à la région : fromages au lait de brebis, produits transformés à partir de chanvre, produits de l’anguille, chevreaux, et bien plus.

  1. Le secteur manufacturier

Le secteur manufacturier occupe une place importante, puisque c’est au Kamouraska que se sont installés plusieurs employeurs majeurs, tels Aliments Asta, La Compagnie Normand, Groupe Gibo, Bombardier Transport et Kamco Construction. L’innovation dans les procédés manufacturiers ainsi que les bioproductions représentent ici des créneaux porteurs d’avenir.

  1. Le tourisme

Avec 350 ans d’histoire et de paysages hors du commun, le tourisme est un grand moteur économique pour le Kamouraska. Les principaux attraits et événements de la région accueillent une moyenne annuelle de 50 000 visiteurs chaque été. Baignade, vélo, escalade, kayak en rivière ou sur le fleuve, balades culturelles, randonnée, récolte de champignons sauvages, camping… Avec un tel choix d’activités, les visiteurs ne sont pas près de s’ennuyer.

Crédit : Nicolas Gagnon

 

[1] Source : http://www.mrckamouraska.com/profil.php

[2] Source : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/

[3] Source : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/