Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

Polyplast : l’uréthane sur mesure

C’est en découvrant les multiples possibilités de l’uréthane, un polymère de performance, que Michaël Lavoie a décidé de fonder Polyplast. Depuis, grâce à l’expertise qu’elle a développée au fil des années, l’entreprise vient en aide aux compagnies qui souhaitent maximiser leur rendement et leur efficacité.

Le polyuréthane permet de fabriquer des pièces plus résistantes à l’abrasion et aux impacts, ce qui permet aux équipements d’être plus précis et de durer plus longtemps. « Polyplast évolue surtout dans le secteur industriel. On fait des pièces de moulage sur mesure », explique Michael Lavoie.

C’est lorsqu’il travaillait dans un domaine similaire qu’il a constaté un besoin pour ce type de service : « Nos clients nous demandaient souvent des pièces industrielles qui n’étaient pas disponibles ou qui étaient impossibles à fabriquer avec les matériaux qu’on avait à ce moment-là. Lors d’une expo industrielle à Québec, j’ai rencontré un fournisseur qui m’a formé aux propriétés de l’uréthane. C’est devenu une passion. »

Crédit photo : Polyplast

Il a alors démarré Polyplast seul en 1998 et au fil du temps, il a su s’entourer d’une équipe de plus en plus spécialisée. Aujourd’hui, l’entreprise compte une dizaine d’employés et est située dans le parc industriel d’Amos, en Abitibi. « Nos connaissances ont beaucoup évolué sur le sujet. En plus de développer nos propres procédés de fabrication, nous possédons des techniques et des outils adaptés aux besoins de nos clients. Nous avons beaucoup innové au niveau technique, ce qui nous rend très performants. »

C’est ainsi que Polyplast a su se tailler une niche particulière auprès des manufacturiers de divers secteurs, notamment forestiers et miniers, comme les minières de la Agnico Eagle Mines, spécialisées dans l’extraction, la transformation et la production d’or dans le nord du Canada. « Nous sommes souvent consultés en début de projet, avant que les pièces ne soient finalisées; notre équipe peut corriger des lacunes, ou modifier certaines composantes de la fabrication afin que celles-ci soient moins coûteuses ou plus performantes. Nous pouvons aussi améliorer des produits déjà existants, lorsque certaines pièces s’usent trop vite, en analysant le procédé de fabrication »

Crédit photo : Polyplast

Plusieurs des entreprises avec lesquelles Polyplast fait affaires sont situées en Abitibi, mais aussi sur la Côte-Nord, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et autour de Québec. Michael Lavoie aimerait éventuellement s’attaquer aux marchés de la grande région montréalaise : « Il y a quelques années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour développer une expertise et des ententes avec des compagnies de la métropole, mais ça n’a finalement pas abouti. Est-ce que nous avons mal ciblé les clients rencontrés, est-ce que nous aurions dû avoir une approche plus globale et joindre des associations? Peut-être. C’est un projet que je garde en tête parce que nous croyons tout de même qu’il y a un grand potentiel et que nos produits en uréthane pourraient intéresser les industries établies à Montréal. »

Crédit photo : Polyplast

L’entrepreneur poursuit ses démarches et n’hésite pas à se déplacer dans la métropole pour développer son réseau d’affaires, notamment dans le cadre du Congrès ICM 2019.

 

Visitez le site web de Polyplast

Suivez Polyplast sur Facebook et LinkedIn

 

Par Roxanne Guérin