Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

Le DigiHub : la force de la collaboration

DigiHub : Contraction des termes « digital » et « hub », pour un nom qui n’a besoin d’aucune traduction et qui s’exporte facilement au-delà de Shawinigan. Zoom sur une OBNL qui a le vent dans les voiles.

D’usine à coton à centre d’entreprenariat 

À l’autre bout du fil, Maude Labrosse, directrice générale adjointe, se remémore les débuts du Digihub. Elle qui y travaille depuis maintenant 4 ans raconte avec passion les étapes qui ont façonné l’organisation, de ses premiers balbutiements à aujourd’hui : « La naissance du DigiHub est en accord avec le besoin de la ville de Shawinigan d’effectuer un virage économique. Il faut savoir que, dans les années 2000, nous avons connu plusieurs fermetures d’usines, ce qui a fait très mal à la région. Dans le but de redynamiser l’économie, Shawinigan a décidé de se concentrer sur les PME plutôt que sur les grandes usines et de s‘orienter vers l’industrie du numérique. » 

Pour ce faire, la ville a acheté l’usine Wabasso Cotton Company Limited afin de la revamper et d’en faire un centre d’entreprenariatOn y trouve désormais un espace de formation, de travail et de démarrage conçu spécialement pour les jeunes entrepreneurs du secteur numérique et des technologies de l’information.  

C’est en 2014 que le DigiHub a décidé de s’installer au deuxième étage de cet établissement situé sur l’avenue Station. Mais qu’est-ce qu’un DigiHub? C’est à la fois un incubateur pour les entrepreneurs qui souhaitent concrétiser leurs projets d’affaires, et un accélérateur pour ceux qui veulent faire grandir leur entreprise. 

Une mission, plusieurs mandats  

Le DigiHub propose un endroit qui accueille les « incubés », soit des entrepreneurs en phase de démarrage, en mode startup. « Notre objectif premier est d’aider les jeunes et les moins jeunes à se lancer en affaires dans le domaine des technologies de l’information. C’est connu, les 5 premières années d’une entreprise sont les plus critiques, les plus importantes. On leur donne donc un petit coup de main, mais notre but n’est pas d’accélérer la croissance d’une entreprise à tout prix », explique Maude.

C’est par des formations, du mentorat, des colloques et du soutien lors de rencontres d’affaires que le DigiHub fournit l’accompagnement nécessaire aux entrepreneurs de la région et des environs : « On veut montrer aux jeunes qu’il est possible de travailler et de réussir à Shawinigan dans le secteur numérique tout comme à Montréal. Je pense notamment aux gens de Rum&Code qui sont passés chez nous. Mine de rien, 4 ans ½ plus tard, nous sommes l’incubateur de région qui a le plus d’ententes avec d’autres incubateurs et partenaires au Québec, mais aussi en France. »  

Juin 2018, le DigiHub recevait la visite de son partenaire Bordeaux Technowest, et de représentants de la région de la Nouvelle-Aquitaine : Nicolas Le Roy, responsable de l’innovation à Bordeaux Technowest; Hilaire Fossé, chef de service startup de la région de la Nouvelle-Aquitaine; Philippe Métayer, directeur général FrenchTech Bordeaux; Eric Culnaert, responsable du Club Commerce Connecté, et Mathieu Hazouard, conseiller régional au numérique en Nouvelle-Aquitaine.

De Shawinigan à la France 

Le DigiHub est tourné vers l’avenir, mais surtout vers son prochain. Son travail n’a pas de limites, ni de frontières : « En ce moment on travaille en collaboration avec Trois-Rivières sur deux projets, soit deux Living Lab; le premier sur la muséologie et le patrimoine numérique, et le deuxième sur le divertissement et le tourisme d’affaires. On fait travailler nos entreprises respectives en cocréation afin qu’elles trouvent des solutions aux enjeux que rencontrent le Centre d’événements et de congrès interactifs (CECi) et le Musée québécois de culture populaire. Ce genre d’initiative est un projet régional et collaboratif qui permet de présenter toute la Mauricie comme une destination TI. Oui, Shawinigan est très active, mais on a aussi plusieurs excellents partenaires et entreprises de la Mauricie qui sont complémentaires à ce qu’on fait chez nous. »   

Maude Labrosse, directrice générale adjointe du DigiHub, participait au panel « Universities, Smart Cities, and Business : synergies to develop digital tools for citizen and economic development » dans le cadre du Innovative City 2018 à Nice en France.

Et ce n’est pas tout! « Nous avons été financés récemment par le Parcours numérique Québec-France du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Grâce à ça, on va pouvoir organiser des missions commerciales à l’international pour aider des entreprises d’ici à s’établir en France et vice-versa. » 

La force de la collaboration 

Justement, la force du DigiHub réside dans cet esprit collaboratif teinté d’entraide : « Lorsque l’on dépose des projets dans différents ministères, on reçoit souvent des échos comme quoi Shawinigan est un modèle de collaboration. On travaille ensemble pour être le plus efficaces possible, sans se dédoubler, ni se concurrencer. Disons que c’est un luxe qu’on n’a pas! »  

Une stratégie qui semble porter ses fruits, comme en témoigne la présence de la région au Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas : « La délégation québécoise comptait 10 entreprises shawiniganaises sur 50 entreprises. C’est quand même impressionnant! Pour nous, c’est important de montrer qu’il y a quelque chose qui se passe dans la région, que l’on travaille de concert avec la communauté, et c’est ça qui fait la différence. » 

 

Visitez le site web du Digihub 

Suivez le Digihub sur FacebookTwitter, LinkedIn et YouTube