Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

La moule du large : quand la passion prend le gouvernail

Située aux Îles de la Madeleine et guidée par la passion de Christian Vigneau et de son équipe, La moule du large a assurément le vent dans les voiles. Le projet a vu le jour à l’été 2007 et continue, depuis, de fournir aux épicuriens des produits de la mer d’une qualité supérieure. Portrait d’une entreprise qui n’a pas peur de se mouiller.

Christian Vigneau est pêcheur depuis l’âge de 14 ans. Il œuvrait déjà dans le domaine quand il a remarqué les impacts du déclin du secteur de la pêche commerciale dans sa région : « C’est comme ça que l’entreprise est née, nous nous sommes tournés vers un autre type de culture. » La moule du large commence donc à cultiver les moules vers 2007, et vers 2009, l’équipe ajoute la culture de l’huître à ses opérations : « Maintenant, la vente de nos huîtres, le Trésor du large, constitue environ 90% de nos revenus. »

La moule du large occupe, depuis plus d’une dizaine d’années, une place importante dans l’industrie de la conchyliculture au Québec. En effet, l’entreprise est la première en matière d’élevage d’huîtres à des fins commerciales. Avec la diversité qu’il propose, le projet de Christian Vigneau se démarque : ses produits sont adorés des clients, qui raffolent de leur chair tendre et abondante et de leur goût particulier.

Crédit photo : La moule du large

Des produits uniques et naturels

Malgré une vingtaine d’années d’expérience dans l’industrie de la pêche, Christian Vigneau s’assure de demeurer à jour en matière de mytiliculture et d’ostréiculture. Développer l’entreprise et être constamment à l’affût des dernières avancées dans son domaine est une priorité pour La moule du large. C’estainsi qu’elle en est venue à cultiver les mollusques en haute mer, ayant pris connaissance d’une nouvelle technique offrant un meilleur rendement au niveau de la viande et une accessibilité au site d’élevage à l’année longue.

Situé à sept kilomètres du port de Cap-aux-Meules, le site d’élevage mesure 183 hectares et son fond sablonneux se trouve à 21 mètres de profondeur. La température de l’eau y est relativement stable en été et en hiver, ce qui fournit les conditions idéales pour un produit généreux et savoureux, peu importe la saison.

Crédit photo : La moule du large

Les moules prennent environ un an et demi avant d’atteindre la taille commerciale, tandis que les huîtres ont besoin de deux fois plus de temps. Ici, la patience est de mise, puisqu’elle permet aux huîtres de La Moule du large de se classer parmi les meilleures au Canada : « Nos huîtres ont vraiment un goût unique. Elles sont tendres, fraîches et élevées dans un milieu sans pollution. Elles goûtent la mer ».

Les produits de La moule du large sont majoritairement vendus aux grands fournisseurs, mais il est également possible de les trouver dans différents marchés d’alimentation et dans quelques restaurants à Montréal.

Passion et système D

Si sa passion pour le domaine de la pêche est ce qui pousse l’entreprise à constamment se dépasser, l’entrepreneur est aussi un homme passionné de sa région. Ce milieu insulaire est d’une grande inspiration pour l’entreprise : « Habiter et travailler aux Îles-de-la-Madeleine, ça implique que l’on doit faire avec les ressources que nous possédons », explique Christian Vigneau. Ce dernier est formé en secourisme, recherche et sauvetage en mer ainsi qu’en plongée sous-marine. C’est d’ailleurs sur son propre bateau qu’il pratique les activités de la compagnie.

Crédit photo : La moule du large

Liens prometteurs avec la métropole

L’entreprise a participé à la toute première mission commerciale de la Maison des Régions en 2015 intitulée la Journée des Îles. La région des Îles-de-la-Madeleine était alors à l’honneur, et lors de cette journée, l’entreprise a rencontré le Groupe Ferron, Sobey’s, Fruits de mer Lagoon, et la Maison Boulud. Pour Christian Vigneau, cette journée fut mémorable : « Nous avons tout de suite saisi les opportunités offertes et depuis, nous faisons affaire avec plusieurs de ces entreprises ». Une initiative qui fut des plus enrichissantes et qui a généré des retombées concrètes au sein de la compagnie.

Avec sa passion contagieuse et les produits frais et délicieux qu’elle offre, La moule du large n’a certainement pas fini de faire vivre des expériences gustatives inoubliables aux palais les plus fins.

 

Visitez le site web de La moule du large

Suivez La moule du large sur Facebook et le mot-clic #LaMouleDuLarge sur Instagram

 

Par Valérie D’Auteuil-Gauthier