Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

La CTMA – Par et pour les Madelinots depuis 75 ans

Fondée en 1944, la CTMA fête cette année son 75e anniversaire. Depuis sa fondation, la compagnie que sa directrice des communications et du marketing, Claudia Delaney, qualifie de « coopérative pas comme les autres », relie les Îles-de-la-Madeleine au reste du monde.

« Nous étions en pleine guerre mondiale, raconte-t-elle, et le contexte économique était extrêmement difficile. Le mouvement des coopératives était en plein essor. Le Groupe CTMA est né de l’effort concerté des Madelinots, qui en avaient assez de dépendre des transporteurs étrangers pour les approvisionner en denrées essentielles, et qui ont décidé de se prendre en main localement pour devenir plus indépendants. » Pour devenir membre de la CTMA, à l’époque, il fallait investir 50 $, ce qui pouvait représenter toutes les économies d’une famille, mais c’était le prix à payer pour acheter les bateaux et mettre la roue en marche. « Ceux qui ont démarré la coop ont eu beaucoup de courage, ajoute-t-elle, c’était des visionnaires. Ils nous ont laissé à nous, les Madelinots d’aujourd’hui, un héritage collectif extraordinaire. Celui d’être maîtres chez nous. »

Crédit photo : CTMA

Plus solide que jamais, CTMA offre aujourd’hui un service essentiel à sa communauté, en opérant le seul traversier officiel des Îles. En plus de transporter les locaux et les touristes, qui affluent dans cette magnifique région tout l’été, CTMA s’occupe de l’approvisionnement en denrées essentielles comme la nourriture, les produits de pharmacie et tout ce dont les commerçants locaux ont besoin, ainsi que du transport des poissons, fruits de mer et autres produits et matières exportés par les Madelinots. Du simple service de transport maritime, CTMA est désormais passé au transport intégré porte à porte, avec des entrepôts à Moncton, Québec et Brossard et une flotte de 90 camions-remorque et 17 tracteurs qui sillonnent le Québec et la Côte Est américaine 12 mois par année.

Crédit photo : CTMA

Depuis 2002, avec son volet de développement touristique, CTMA opère également un service de croisière sur le fleuve, qui accueille des passagers sur le pont du bateau contenant également un cargo de marchandises. La croisière d’une semaine, qui sillonne le fleuve Saint-Laurent de Montréal jusqu’aux Îles avant de revenir à son point de départ, permet aux touristes de profiter du paysage en chemin vers les îles, où ils séjourneront trois jours avant de retourner en ville. « Les visiteurs adorent ça, lance Mme Delaney, et ça permet de mieux répartir l’achalandage, ce qui profite aux commerces comme aux touristes. La croisière dépose les gens du dimanche au mercredi, ce qui laisse à tout le monde l’occasion de profiter de l’endroit à un moment moins occupé que la fin de la semaine. »

Crédit photo : CTMA

Les relations avec la métropole, pour une entreprise de transport, sont bien entendues cruciales. « CTMA fait affaire avec beaucoup d’entreprises fournisseuses de services, notamment de produits alimentaires pour la croisière, pour l’entretien et la réparation des navires, ou encore pour le transport routier de petit et long courrier, explique le directeur général, Emmanuel Aucoin. Comme la CTMA est présente dans le port de Montréal sur une base régulière depuis de nombreuses années, elle requiert les services de logistique de transport et d’arrimage dans le Port de Montréal. » Avec ses entrepôts situés un peu partout sur les berges du fleuve Saint-Laurent, la CTMA est la preuve qu’une entreprise basée en région éloignée peut créer de l’emploi tout le long de son parcours commercial.

Crédit photo : CTMA

La création et le maintien de liens économiques entre les régions et la métropole, selon M. Aucoin, sont non seulement souhaitables, mais nécessaires. « La grande région de Montréal représente une plaque tournante de l’approvisionnement pour une région comme les Îles, et il faut développer ce lien davantage. » Suite à sa participation à la Journée des Îles de la Maison des régions, la CTMA dit avoir tenu quelques rencontres qui lui ont permis de tisser des liens avec d’autres entrepreneurs. Pour le directeur général, même si ces rencontres n’ont pas mené à des partenariats commerciaux, la Maison des Régions demeure « un outil intéressant pour servir de tremplin à de nouvelles entreprises souhaitant s’établir dans la région. »

 

Visitez le site web de CTMA

Suivez CTMA sur Facebook

 

Par Gabrielle Lisa Collard