Source

"/>

Faites partie de la Maison des Régions.

La Maison des Régions vous donne accès à des opportunités d'affaires et des contacts prévilégiés et adaptés à vos réels besoins d'affaires. Inscrivez-vous maintenant pour en profiter.

Vous recevrez un courriel sous peu contenant un lien pour confirmer votre adresse courriel. Vous serez également invité à compléter votre profil d'entreprise : ces informations supplémentaires aideront nos conseillers à mieux cerner vos besoins afin de vous proposer de meilleurs maillages. Vous pouvez également remplir ces informations immédiatement en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrire mon entreprise à la Maison des Régions

Extension:
Annuler

Journée des Inuit : une culture et ses artistes

Wapikoni a organisé le 7 novembre une soirée sous le signe de la culture inuit en l’honneur de la Journée des Inuit. Une culture que tous gagnent à découvrir.

C’est sur un mot d’ouverture de sa directrice générale, Mme Odile Joannette, que Wapikoni a donné le coup d’envoi aux célébrations de la Journée des Inuit. Grâce à la création et la réalisation audiovisuelle, les studios ambulants de Wapikoni mobile donnent une voix aux communautés et aux créateurs autochtones. Qui donc de mieux placé pour célébrer la culture inuit?

Odile Joannette, DG de Wapikoni

Mme Joannette a ensuite laissé la place à une série de courts-métrages réalisés par des artistes autochtones en collaboration avec son organisation. Avec peu de mots et des images magnifiques, les gens derrière la caméra ont su communiquer la richesse de la culture inuit et la fierté de ses représentants.

La salle était comble pour la projection des courts-métrages.

Ce sont ensuite la militante écologiste inuk Mme Sheila Watt-Cloutier et l’ethnologue inuk et première conservatrice du Musée des beaux-arts de Montréal Mme Lisa Koperqualuk qui ont investi la scène. Chacune à leur tour, les conférencières ont partagé avec l’assistance leur inspirant parcours et leurs aspirations pour la communauté inuit. Des discours qui, sans nier les obstacles auxquels font face encore aujourd’hui les Inuit, ont mis en lumière les réalisations de membres de la communauté et ont su insuffler passion et résilience parmi l’assistance.

Sheila Watt-Cloutier en pleine séance de dédicace de son livre, Le droit au froid, publié chez Écosociété.

La soirée s’est clôturée avec une performance du groupe Silla and Rise, un trio musical spécialisé dans les chants de gorges. Alors que Charlotte Qamaniq et Cynthia Pitsiulak enchaînaient des harmonies et des rythmes tantôt effrénés, tantôt méditatifs, Rise Ashen battait la mesure avec la régularité d’un métronome. Un spectacle qui a captivé l’assistance dès les premières notes, et l’a maintenu sous hypnose jusqu’au tout dernier souffle des artistes.

Une soirée des plus instructives et inspirantes, grâce à laquelle le public a pu élargir ses connaissances dans le plaisir, la découverte et un émerveillement pur.

L’événement a été organisé par Wapikoni en collaboration avec Musique nomade, une OBNL dédiée à la production et la promotion de la musique autochtone et de ses artistes, les Éditions Écosociété, et la Caisse d’économie solidaire.

 

Visitez le site web de Wapikoni

Suivez Wapikoni mobile sur Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn

Revivez la soirée sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #JourneeDesInuit et #InuitDay

 

 

Par Marie-Eve Jarry